dimanche 25 février 2007

Droit de réponse

J'avoue que dans mon papier sur le "ségolénisme" je me suis un peu lâché... J'ai préjugé de l'étroitesse du champ de vision d'un de mes lecteurs, sous prétexte qu'il trouvait mon prénom "improbable"... J'ai donc dérapé un poil, et je m'en excuse auprès de ce lecteur, qui par ailleurs m'avait adressé des messages encourageants. Après tout, je n'en ai pas des tonnes, si je me mets à les insulter! Mea culpa, donc.

2 commentaires:

Isa L.T. a dit…

chapeau pour ce blog fort intéresssant et même plutôt ludique, ce qui ne gâche rien! tu n'as rien perdu de ta verve...
je dois dire que je regrette un peu la notion des 'éléphants' et autres éléphanteaux. a mon sens cette campagne ne sort pas du lot habituel des promesses de campagne très (trop) ambitieuses et démagogiques. restons modestes et tâchons de faire déjà ce qui est possible ... à des coûts évalués, mesurés, quitte à privilégier des expériences plutôt que de légiférer à tour de bras pour revenir en arrière dans quelques années. avec à la clef des dépenses outrancières et des réformes restées sans effet.

Riwal a dit…

Merci à Isa L.T... Tout celà ne peut que m'inciter à persister dans l'affichage de mes élucubrations. D'accord avec le fait que cette campagne ne "sort pas du lot", mais fallait-il, honnètement, s'attendre à autre chose? Les parties prenantes - candidats, soutiens, commentateurs, etc... - n'ayant pas tous fondamentalement changé de comportement, en tout cas pas de facon synchrone, la machine s'est mise en route, et hop, "business as usual". Celà étant, une petite nouveauté, sur laquelle je reviendrai peut-être: l'irruption du téléspectateur-électeur dans l'animation du show, au détriment des "professionnels de la profession", les Duhamel, Séguillon, et autres... A bientôt